Proposition de résolution du Parlement européen sur les discriminations des députés non-inscrits au Parlement européen

Home / Propositions de résolutions / Proposition de résolution du Parlement européen sur les discriminations des députés non-inscrits au Parlement européen

Proposition de résolution du Parlement européen sur les discriminations des députés non-inscrits au Parlement européen

déposée conformément à l’article 133 du règlement

sur les discriminations des députés non-inscrits au Parlement européen

Marine Le Pen, Matteo Salvini, Harald Vilimsky, Marcel de Graaff, Gerolf Annemans, Barbara Kappel, Georg Mayer, Olaf Stuger, Vicky Maeijer, Franz Obermayr, Jean-Marie Le Pen, Aymeric Chauprade, Joëlle Mélin, Mireille D’Ornano, Florian Philippot, Louis Aliot, Steeve Briois, Sophie Montel, Marie-Christine Arnautu, Bruno Gollnisch, Edouard Ferrand, Jean-Luc Schaffhauser, Jean-François Jalkh, Philippe Loiseau, Dominique Martin, Mario Borghezio, Mylène Troszczynski, Bernard Monot, Sylvie Goddyn, Lorenzo Fontana, Gianluca Buonanno, Mara Bizzotto, Gilles Lebreton, Marie-Christine Boutonnet, Dominique Bilde, Nicolas Bay

Le Parlement européen,

–       vu l’article 133 de son règlement,

A.     considérant que tous ses députés sont élus au suffrage universel, qu’ils soient membres d’un groupe ou non-inscrits;

B.     considérant que, dans un Parlement censé être démocratique, il n’est pas acceptable que certaines catégories de députés ne peuvent jouir des mêmes droits que d’autres;

C.     considérant que les députés non-inscrits sont victimes d’un nombre de discriminations dans l’exercice de leur mandat, notamment l’impossibilité de participer aux réunions des coordinateurs des commissions (article 192 du règlement), la quasi-impossibilité d’être rapporteur ou rapporteur fictif (idem), l’impossibilité d’être président ou vice-président de commission (article 191 et répartition par groupes selon le système D’Hondt), l’impossibilité de désigner leur représentant au sein de la Conférence des présidents par un vote démocratique (article 24);

D.     considérant que, de surcroît, les députés non-inscrits sont soumis à un contrôle administratif excessivement bureaucratique et tatillon comparé à celui des députés des groupes constitués;

1.      estime que tous ses membres doivent être en mesure d’effectuer pleinement leur travail parlementaire;

2.      demande à la commission des affaires constitutionnelles de supprimer toutes les dispositions du règlement discriminatoires envers les députés non-inscrits.

Recent Posts
Contactez nous

N'hésitez pas à nous envoyer un courriel pour toute demande d'information ou de contact.

Merci de saisir votre recherche. Utilisez la touche Entrée pour valider.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkdin
Share On Youtube
3