Proposition de résolution du Parlement européen sur la protection de Palmyre en tant que site appartenant au patrimoine culturel mondial

Home / Propositions de résolutions / Proposition de résolution du Parlement européen sur la protection de Palmyre en tant que site appartenant au patrimoine culturel mondial

Proposition de résolution du Parlement européen sur la protection de Palmyre en tant que site appartenant au patrimoine culturel mondial

déposée conformément à l’article 133 du règlement

sur la protection de Palmyre en tant que site appartenant au patrimoine culturel mondial

Aymeric Chauprade, Marine Le Pen, Gerolf Annemans, Steeve Briois, Sophie Montel, Dominique Bilde, Florian Philippot, Dominique Martin, Edouard Ferrand, Sylvie Goddyn, Nicolas Bay, Marie-Christine Arnautu, Jean-François Jalkh, Mylène Troszczynski, Lorenzo Fontana, Mario Borghezio, Mireille D’Ornano, Louis Aliot, Gilles Lebreton, Mara Bizzotto, Bernard Monot, Philippe Loiseau, Marie‑Christine Boutonnet

Le Parlement européen,

–       vu le deuxième protocole de 1999 relatif à la convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé,

–       vu le statut de Rome de la Cour pénale internationale adopté le 17 juillet 1998, notamment son article 8, paragraphe 2, point b), sous-point ix), qui dispose que l’acte de diriger intentionnellement des attaques contre des monuments historiques constitue un crime de guerre,

–       vu sa résolution du 30 avril 2015 sur la destruction de sites culturels par le groupe État islamique,

–       vu l’article 133 de son règlement,

A.     considérant que, le jeudi 21 mai 2015, le groupe État islamique (EI) s’est emparé de la totalité de la cité antique de Palmyre dans le désert syrien;

B.     considérant que cette ville vieille de plus de 2 000 ans, célèbre pour ses ruines, est un trésor culturel classé au patrimoine mondial de l’UNESCO;

C.     considérant que, ces derniers mois, nous avons assisté à la destruction par l’État islamique d’œuvres inestimables du patrimoine historique des nations iraquienne et syrienne;

1.      estime que l’Union européenne et ses États membres doivent se mobiliser d’urgence afin de sauver Palmyre;

2.      charge son Président de transmettre la présente résolution au Président du Conseil européen, à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, au Conseil et à la Commission.

Recent Posts
Contactez nous

N'hésitez pas à nous envoyer un courriel pour toute demande d'information ou de contact.

Merci de saisir votre recherche. Utilisez la touche Entrée pour valider.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkdin
Share On Youtube
2616803