[Communiqué de Presse de Marine Le Pen] Les monnaies virtuelles : non à l’aliénation des citoyens programmée par l’UE !

Home / A la une / [Communiqué de Presse de Marine Le Pen] Les monnaies virtuelles : non à l’aliénation des citoyens programmée par l’UE !

[Communiqué de Presse de Marine Le Pen] Les monnaies virtuelles : non à l’aliénation des citoyens programmée par l’UE !

Nous vivons une époque qui a toute l’apparence de la fin du régime capitaliste. La BCE maintient des taux d’intérêts proches de zéro voire négatifs, qui affectent les rendements des placements financiers des Français, mais font peser aussi des risques élevés sur le secteur des banques et de l’assurance-vie.

Les taux durablement bas agissent comme un poison dans le système bancaire mondial, déjà très vulnérable depuis la crise de 2008. Les réactions de survie de l’oligarchie financière consistent à éviter toute fuite possible de l’argent des clients par des retraits massifs, hors du système bancaire. Les espèces, billets et pièces deviennent alors l’ennemi. Comment éliminer la monnaie sous forme sonnante et trébuchante?

Le puissant lobby des banques d’affaires de Wall Street (JP Morgan, Goldman Sachs..) relayé par le forum économique mondial de Davos 2016, a vendu deux idées aux Etats et aux institutions comme l’UE : les monnaies virtuelles ou crypto -monnaies (dont la plus connue est le Bitcoin) et une société sans argent liquide.
Sous Nicolas Sarkozy puis François Hollande, la limite des paiements en espèces est passée de 7500 à 1000 €, depuis septembre 2015. Et Michel Sapin nous vante maintenant les avantages de la carte sans contact pour payer dès le 1er euro, en attendant la fin des chèques.

Plus la monnaie sera dématérialisée et numérisée, plus nous perdrons la propriété de notre argent qui est une de nos libertés fondamentales, et plus se restreint l’espace de notre vie privée. A terme, c’est une prise en otage des citoyens par les banques privées et par un contrôle de toutes les transactions.
Au nom du progrès numérique ou de la lutte contre le terrorisme, faire disparaître l’argent liquide au profit de monnaies virtuelles est une aliénation de l’homme, au profit du système bancaire mondial. D’ailleurs pourquoi l’élite dirigeante est-elle favorable aux monnaies virtuelles alors qu’elle renfloue en permanence l’euro, qui a pourtant seul cours légal ?

Le Front National, bien ancré dans l’économie réelle, rappelle qu’une monnaie est un bien public national, confié au peuple souverain. Par conséquent, dans le cadre de l’application de son modèle de patriotisme économique, il empêchera l’usage de crypto-monnaies, telles que le Bitcoin en France.

Recent Posts
Contactez nous

N'hésitez pas à nous envoyer un courriel pour toute demande d'information ou de contact.

Merci de saisir votre recherche. Utilisez la touche Entrée pour valider.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkdin
Share On Youtube