[ Communiqué de Nicolas Dupont-Aignan et Bernard Monot ] Projet de budget italien 2019 : un pas de plus vers l’indépendance nationale de l’Italie.

Home / A la une / [ Communiqué de Nicolas Dupont-Aignan et Bernard Monot ] Projet de budget italien 2019 : un pas de plus vers l’indépendance nationale de l’Italie.

[ Communiqué de Nicolas Dupont-Aignan et Bernard Monot ] Projet de budget italien 2019 : un pas de plus vers l’indépendance nationale de l’Italie.

L’Italie est un grand pays souverain, à qui il revient de pouvoir décider comment utiliser au mieux ses propres ressources, pour le plus grand bénéfice de ses citoyens et leur protection. Nous félicitons le gouvernement italien pour les premiers éléments que nous connaissons de leur projet de loi de finances 2019.

Le gouvernement italien a parfaitement compris qu’il faut que l’Italie, comme la France, se concentre sur la dynamisation de sa demande interne. Ce sont les citoyens italiens qui engendrent massivement la croissance du PIB italien, et non pas les échanges extérieurs.

Les grands axes de la politique économique de la coalition italienne sont donc les bons, en particulier le soutien aux plus pauvres, la simplification des règles fiscales et la révision de la réforme des retraites mise en place par le gouvernement Monti. De surcroît, comme l’effondrement du Pont Morandi à Gênes le montre tragiquement, le pays a besoin de ces investissements en infrastructures qui sont entravés par le carcan de la gouvernance actuelle de la zone euro.

Nous observons que des chantages extérieurs s’exercent sur l’Italie sous le prétexte de la dette publique et du déficit des administrations publiques. Mais tout cela n’est qu’artificiel :

  • Le déficit italien prévu, de 2,4% du PIB en 2019, est ainsi -par exemple- inférieur au déficit prévu par MM. Macron et Philippe pour la France (2,8%).
  • Quant à la dette publique, plus de 20% est détenue par l’Etat italien lui-même à travers la Banque d’Italie ; 5% par la BCE, et presque 50% par des investisseurs institutionnels italiens et les banques italiennes. Il n’y a donc en réalité aucun risque de marché sur la dette italienne, sauf si certains veulent l’orchestrer de toutes pièces afin de chercher à remettre en cause les choix démocratiques des électeurs italiens.

Nous soutenons pleinement la Ligue et le Mouvement 5 Etoiles dans leur entreprise de restauration de l’indépendance et de la prospérité de l’Italie !

Nicolas Dupont-Aignan                                         Bernard Monot

Député de l’Essonne                                                       Député français

Président de Debout la France                                 au Parlement Européen

Recent Posts
Contactez nous

N'hésitez pas à nous envoyer un courriel pour toute demande d'information ou de contact.

Merci de saisir votre recherche. Utilisez la touche Entrée pour valider.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkdin
Share On Youtube