Alerte rouge sur la rentrée : l’aveu d’échec de Valls sur la politique économique ultralibérale imposée par l’UE

Home / Communiqués europe / Alerte rouge sur la rentrée : l’aveu d’échec de Valls sur la politique économique ultralibérale imposée par l’UE

Alerte rouge sur la rentrée : l’aveu d’échec de Valls sur la politique économique ultralibérale imposée par l’UE

Communiqué de Presse de Bernard Monot, Stratégiste économique du Front National et Député français au Parlement européen

A l’issue d’un séminaire gouvernemental tenu ce vendredi 1er août, le Premier ministre Manuel Valls a tenu à préparer les esprits à une rentrée sociale difficile en septembre. Difficile sur le plan de l’emploi, de la croissance économique, de l’équilibre des finances publiques, du commerce extérieur, de l’industrie et des perspectives. Dans tous les secteurs, l’économie nationale est dans le marasme, ce qui valide hélas toutes les anticipations économiques du FN depuis 2006.

Les informations et les statistiques qui tomberont dans la torpeur de l’été devraient être mauvaises (ex : chômage…). Le Premier ministre le sait et entend se démarquer de l’angélisme béat du Président de la République. Monsieur Valls, au vu du scrutin des élections européennes où le Front national est devenu le premier parti de France et du récent sondage plaçant Marine Le Pen en tête des intentions de vote des prochaines présidentielles, s’imagine que faute avouée sera à demi pardonnée.

Sa tactique de communication consistant à se défausser sur la BCE pour expliquer le fiasco de l’économie française depuis des décennies et à manipuler encore nos compatriotes se retournera contre lui. Lorsque les contribuables recevront leur avis d’imposition en septembre, ils réaliseront enfin que le « pacte de responsabilité » voulu par l’UMPS n’est que la facture du sauvetage depuis 4 ans de l’euro monnaie unique.

Mais la réalité est têtue: personne ne sera dupe de ce discours démagogique sur la gravité de la situation du pays qui n’a d’autre but que d’imposer de mauvaises décisions, notamment la libéralisation des 37 professions réglementées. D’ailleurs, les notaires, pharmaciens, médecins, et autres préparent une prochaine mobilisation générale contre le gouvernement Valls chargé de mettre en œuvre le rapport Attali-Sarkozy de 2008 et l’ouverture à la concurrence réclamée par l’Europe de Bruxelles.

Le désastre socio-économique à venir ne sera que la résultante de l’incompétence économique de toute la classe politique au pouvoir, UMPS et autres, incapables de créer de la richesse depuis plus de 30 ans.

La seule véritable alternance est celle du Front National, qui a posé le diagnostic avant tout le monde et dont les solutions pragmatiques du « patriotisme économique » peuvent permettre de sortir de la spirale infernale européiste et mondialiste pour défendre enfin les intérêts vitaux de la France.

Recent Posts
Contactez nous

N'hésitez pas à nous envoyer un courriel pour toute demande d'information ou de contact.

Merci de saisir votre recherche. Utilisez la touche Entrée pour valider.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkdin
Share On Youtube